Je ne pensais pas que j’aurais à vivre cette expérience, surtout trois semaines seulement avant mon retour au travail. Je me sens assez coupable comme ça de devoir laisser mes enfants à la garderie, il n’était pas nécessaire que quelqu’un d’autre vienne en rajouter et tourner le fer dans la plaie. Comprenez-moi bien, je n’écris pas ces mots pour assouvir une vengeance mais bien pour partager mon expérience et peut-être pour aider certains parents qui pourraient vivre la même situation.

Ma fille va à la même garderie depuis ses 12 mois. Elle vient d’avoir 4 ans. Mon petit dernier a commencé son entrée progressive il y a quelques semaines au même endroit. Tout se passait correctement, ayant eu quelques petits accrochages au fil du temps, mais sans plus. Tout d’un coup, quelque chose s’est brisé. Un conflit est venu brouiller les cartes. Celui qui a fait en sorte que mon cœur de maman n’était plus à l’aise d’aller porter ses enfants dans cette garderie. Je me suis sentie blessée par des paroles prononcées probablement sur le coup de l’émotion mais qui m’ont chavirée.

Depuis 3 ans, j’avais eu à passer par-dessus certains aspects qui me dérangeaient plus ou moins. C’est un milieu familial, donc, j’imagine que je ne suis pas la seule, mais l’éducatrice me demandait quand même à l’occasion de finir plus tôt. Quand c’était possible, j’acceptais et nous faisions notre possible pour l’accommoder, même si ce n’était pas évident avec notre travail. Aussi, il arrivait fréquemment le matin, quelques minutes avant que je parte de la maison, que je doive trouver une solution de rechange pour ma fille. Trouver en l’espace de dix minutes quelqu’un pour prendre soin de mon enfant tout en essayant de ne pas arriver en retard au travail. Quel stress je pouvais avoir ces matins-là!

Il y a quelques jours, j’ai reçu un commentaire en plein visage au sujet du temps que mes enfants passaient à la garderie. Je crois que ce fût la fin. Sans vouloir me défendre, quand je peux, je suis la première à garder mes enfants avec moi à la maison. Ma fille est restée 6 mois avec moi pendant mon congé de maternité pour ensuite recommencer à temps partiel et récemment à temps plein. Mon petit bonhomme n’a même pas fait une semaine complète encore et je recommence à travailler le 31 octobre. Même si je paie la garderie à temps plein, il n’est pas rare que certaines journées, ils restent avec moi. Mon retour au travail se fera à temps partiel justement pour être plus présente pour mes enfants! Alors, svp, ne venez pas me dire que mes enfants passent 50 heures par semaine à la garderie!

La décision de quitter a quand même été difficile. Difficile car je n’aime pas faire mal à quelqu’un et je sais, de toute évidence, qu’elle était quand même attachée à mes enfants. J’en ai parlé avec mon conjoint qui m’a aidée à trancher. Le tout s’est terminé hier, avec la résiliation du contrat. Ces quelques minutes n’ont pas été une partie de plaisir. Elle était fâchée, ce que je peux comprendre, mais moi, je me suis sentie tellement mal, parce que je sais qu’au fond, elle avait sûrement de la peine. Étant donné que je suis incapable de me chicaner avec quelqu’un ou de faire de la peine volontairement, je suis encore toute chamboulée de ces quelques minutes de rencontre. Par contre, je dois regarder en avant, et continuer mon chemin. Ce sont mes enfants, donc à moi (à nous) de prendre les décisions qui s’imposent.

1 commentaire

  1. Bonjour,
    Vous n’avez pas à vous faire dire des choses de ce genre… ce sont vos enfants et votre argent… vous avez le droit de décider pour eux… et quand les choses se terminent c’est toujours pour une raison… mais laquelle ??? Vous l’a-t-elle dit cette raison pour vos accrochages ???
    A-t-elle été transparente avec vous et votre conjointe ???
    C’est beau de dire des choses aux parents mais elle qu’elle est sa part de responsabilité s’il y a eu des accrochages, que s’est-il passé ??? pourquoi s’est-elle fâchée contre vous pour vous dire que vous laissez vos enfants 10 heures par jour à sa garderie ???
    Elle aurait dû vous dire vraiment les raisons de ses frustrations et être très honnête avec vous… ce qu’elle n’a pas fait, je crois…
    Je crois que votre temps avec elle était vraiment terminé et que vous aviez à changer vraiment d’endroit pour vous sentir plus à l’aise déjà le matin sans vous poser de questions… déjà là, vous allez avoir un souci de moins… etcccc
    Quitter l’ancien pour du renouveau et pour vous et vos enfants semblait le meilleur choix à faire… Pensez à vous et au bien-être des enfants avant tout… Je trouve que vous avez bien fait de quitter… et d’aller ailleurs…
    Bonne chance dans votre renouveau… !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *