Deux journées d’école complétées, déjà! Le choc est passé! Je me rends compte que c’est un gros changement pour ma fille même si elle avait tellement hâte.

Première journée, mercredi matin, je descends à sa chambre pour la réveiller mais elle ne dormait pas. Elle était nerveuse même si elle ne le disait pas. Son mal de ventre m’a confirmé le tout! J’ai essayé de la rassurer. On s’est mis en marche pour la routine du matin. Elle a fait ça comme une championne! Elle s’est habillée, coiffée et préparer sans chigner! Elle était fière avec son sac d’école et son sac à lunch et c’est elle-même qui m’a demandé de prendre des photos. Nous avons été reconduire son petit frère à la garderie et nous avons pris le chemin de l’école pour rejoindre son papa, qui ne voulait pas rater la rentrée à la maternelle de sa fille. Nous sommes arrivés 30 minutes avant l’heure prévue. Mieux vaut être d’avance!

Nous nous sommes présentés à la grande table installée dans la cour d’école. C’est là que je me suis retournée vers mon conjoint et que je lui ai demandé : « Est-ce que c’est là qu’on pleure? » J’étais tellement émue de voir ma si petite fille avec son gros sac d’école qui nous devançait! Je me suis quand même retenue pour ne pas la déstabiliser. Nous devions découvrir qui était son professeur à l’aide de codes identifiés au nom des enfants et qui étaient déchiffrés par la suite à l’aide d’une tablette. Quel ne fût pas notre surprise de découvrir qu’elle serait dans la plus grande classe de maternelle avec pas un, mais bien deux professeures! C’est différent mais c’est bien ainsi!

Une fois tous les élèves arrivés, nous avons accompagné nos enfants en classe. Nous avons eu quelques consignes et les enfants ont pu sortir leurs effets scolaires. Ensuite, nous nous sommes rassemblés pour entendre une histoire qui parlait de la rentrée scolaire. Une fois l’histoire terminée, nous pouvions quitter. Ce ne fût pas facile de part et d’autre mais nous avons laissé notre fille avec ses amis de classe.

Je n’avais pas versé de larmes jusqu’ici mais c’est arrivé, dans l’auto, en m’en retournant à la maison. Bon, il fallait bien que ça sorte un moment donné! Nous nous adapterons tranquillement à ce nouveau mode de vie. C’est une grosse étape! Je suis vraiment très contente d’avoir fait le choix de prendre des journées de vacances afin d’accompagner ma fille dans son entrée progressive. La journée paraissait moins longue en allant la chercher pour le dîner et l’après-midi était très courte par la suite. Je sais que j’ai pris la bonne décision et je m’en serais voulue toute ma vie de ne pas avoir été là. J’ai pu le faire et j’en suis très heureuse, car je sais que ce n’est pas donné à tous les parents de s’absenter ainsi du travail.

Nous allons laisser le temps faire son oeuvre et j’ai confiance que ça va bien aller pour la suite!

Et vous, comment s’est passé votre rentrée?

 

1 commentaire

  1. Bonjour,
    Je vois que tu t’aies retenue … mais tu sais toutes les mamans passent par ce que tu viens de passer … et c’est tellement normale d’avoir les émotions à fleur de peau et de verser des larmes quand son premier enfant nous quitte pour la maternelle … Tu es tellement une bonne maman dévouée à tes enfants… Ils te le rendront …
    L’amour inconditionnel d’une maman est le plus beau cadeau que tu peux donner à un enfant et peu importe combien tu en as … car chacun à son propre caractère et son propre chemin de vie… « un individu à part entière » venu apprendre sur cette Terre …
    Merci pour ton partage … quand on a des enfants on les a pour la vie entière … l’amour d’une maman ne meure jamais …
    Amour, courage, force et Lumière ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *